Immobilier solidaire

Immobilier solidaire. La France avec 6 logements neufs construits par an pour 1 000 habitants (OCDE) est le premier producteur de logements neufs en Europe. Parallèlement des tensions existent sur les logements et les espaces annexes. Nous proposons aux propriétaires concernés d’accueillir une famille en lui vendant un partie de sa propriété et de partager les espaces existants. Nous soumettons également l’idée de partager les espaces annexes comme les caves ou les parkings.

Voir d’autres solutions de mobilité immobilière

Immobilier alternatifImmobilier patrimonialImmobilier à frais réduits

Immobilier solidaire

Découvrir Switchim

Rencontrer votre conseiller en mobilité Switchim

L’immobilier est un formidable outil patrimonial offrant sécurité et rentabilité. C’est aussi un environnement proposant une multitude d’alternatives offrant adaptabilité et efficacité. Cet univers est également pourvoyeur de solutions solidaires rapprochant les individus et leurs besoins de mobilité.

1- Partager sa maison

Partager les espaces

Les français vivent de plus en plus seuls, 15 % de la population, contre 12 % en 1999 et 10 % en 1990. En parallèle la surface des logements n’a cessé de croitre depuis les années 1970. Les seniors vivent majoritairement seuls, surtout les femmes. En parallèle le prix des villes augmente parfois de façon exponentielle excluant certains profils d’acheteurs. La surface d’un logement est globalement la même que son occupant a 40 ans ou plus de 65 ans (96.4M2 pour les 40/49 ans et 95.3M2 pour les 65 ans et plus). Pour les 65 ans et plus, la surface moyenne d’un logement individuel est de 109.5M2, identique à la tranche d’Age des 30/39 ans et celle d’un logement collectif est de 69.8M2, supérieure à toutes les tranches d’âges.

Nous proposons la cession de certains espaces d’une propriété ou de la totalité sous la forme d’une nue-propriété (viager) en contrepartie d’une obligation de présence pour les séniors vendeurs et restants en place.

Partager les usages

Le nombre de propriétaire a évolué entre 1984 et 2019 pour passer de 51% à 58%. L’inflation des baux a bel et bien repris. C’est ainsi que pour un studio, ils ont grimpé de 0,5% à Nice, de 6,6% à Lyon, et même de 7,1% dans le sud de Paris ! C’est pire pour les trois-pièces, où l’inflation s’échelonne de 1,8% dans le nord-est de Paris, à 7,4% à Strasbourg. La demande d’hébergements pour de la location meublée augmente de 10 % (en volume) entre 2018 et 2019.

Pour pallier à une offre réduite et à la demande croissante de mobilité, nous avons imaginé une offre consistant à acheter à l’avance des années en usufruit, par exemple 5 ans. C’est de l’usufruit temporaire. C’est une vente. Le propriétaire est réglé à la signature de l’intégralité du temps d’occupation de son bien, il n’a donc aucun risque d’impayé.

Partager la propriété

Devant la difficulté de certains primo-accédants ou de certaines familles souhaitant acheter, nous voyons réapparaitre un système très ancien et particulièrement pratiqué dans les pays anglo-saxons, le bail emphytéotique. C’est un système assez répandu qui consiste à séparer la propriété du sol de la propriété du bâti.

2- Partager sa cave

54.5% des logements individuels et 68.7% des logements collectifs étaient pourvus d’une cave entre 1949 et 1974. Aujourd’hui, entre 1999 et 2013, 18.7% des logements individuels et 30.8% des logements collectifs en sont pourvus. Ceci correspond à une baisse de 34.3% pour les logements individuels et de 44.8% pour les logements collectifs, soit presque moitié moins. Parallèlement le besoin en stockage a nettement augmenté depuis les années 1990. L’évolution de la structure des ménages, une plus grande mobilité des travailleurs et l’évolution des usages immobiliers en sont les principales raisons.

Si vous possédez une cave et que celle est sous exploitée en volume, nous vous proposons de la partager en en louant une partie.

3- Partager son parking

La France a 34,19 millions de voitures en circulation, 8 français sur 10 en possèdent une. 39% des ménages ont deux véhicules ou plus de nos jours alors que seulement 29% en avaient. Les grandes villes mettent en place de plus en plus de mesures visant à les exclure du paysage urbain. Aujourd’hui Paris supprime 3000 à 5000 places de stationnement par an. Ceci principalement au bénéfice de pistes cyclables, de couloirs de bus, du verdissement de certains espaces. 70% des voitures bougent mais elle roule en moyenne 1h10 par jour. Les trajets correspondent en général au domicile/travail et au domicile/achats.

Nous proposons la mise en location des places de stationnement libres, quand elles ne sont pas occupées par une voiture.

Les prestations Switchim

Immobilier à frais réduits

Voir les biens immobiliers disponibles

Qu'en pensez vous?

Derniers biens

MAISON PROCHE DE LUCON

  • Prix HAI 114 000€
  • 1 900€ d'honoraires soit 1.7% du net vendeur
  • 313
  • Détails Pièces: 7
  • Détails Lits: 3
  • 110
  • Maisons & Villas

Nantes Procé T3 71M2

  • Prix HAI 220 000€
  • 10 000€ d'honoraires soit 4,7% du net vendeur
  • Détails Pièces: 3
  • Détails Lits: 2
  • 71
  • Appartements & Lofts

Négoce de bois de chauffage

  • HAI 125 000€
  • 5 000€ Charge acheteur
  • 3000
  • Détails Pièce: 1
  • Tertiaire

Bâtiments agricoles à Saint Felix

  • HAI 25 000€
  • 5 000€ Charge acheteur
  • 6000
  • Détails Pièces: 3
  • 900
  • Biens atypiques, Tertiaire

Dernières visites

Villa en Tunisie

  • Prix HAI 1 000 000€
  • 30 000€ d'honoraires soit 3% du net vendeur

Propriété à Moulins

  • Prix HAI 118 000€
  • 8 000€ d'honoraires soit 6.7% du net vendeur

Immeuble Les Herbiers

  • Prix HAI 105 000€
  • 5 000€ d'honoraires soit 5% du net vendeur

Comparer les annonces

Comparer
Chercher
Plage de prix De A