Mobilité patrimoniale

Mobilité patrimoniale. Les ménages propriétaires occupants ont régulièrement augmenté ces dernières années. Celle-ci est de 57,9 % en 2013, soit environ 10 points de plus qu’en 1973. Le ménage type au début des années 2010 est davantage en capacité d’acheter que trente ans auparavant. Ceci pourrait paraître surprenant avec les prix haut de l’immobilier, ceci est du à l’allongement de la durée des emprunts et de la baisse des taux d’intérêt.

Mobilité alternativeMobilité solidaireMobilité d’usage

En général les nouveaux propriétaires achètent à crédit. Ils sont le plus souvent âgés de moins de 40 ans, en couple avec enfant(s). Un quart d’entre eux bénéficient d’une aide financière de leur famille. Sur les dernières années, les ménages non propriétaires se concentrent dans le bas de la distribution des revenus par unité de consommation. Ils vieillissent et se trouve de plus en plus confrontés à des prix élevés. Ainsi, les difficultés d’accès à la propriété se sont étendues.

Mobilité patrimoniale

Les  propriétaires augmentent

La proportion de ménages qui ont achetés une résidence principale a nettement augmenté depuis 1968, passant de 42 % à 58 %. Sur la même période, le taux de locataires a lui baissé. Mobilité patrimoniale. Le taux de propriétaires est stable en France depuis 10 ans alors qu’il chute fortement dans les autres pays développés (-10% au Royaume Uni et en Irlance, -6% au Danemark, -5% en Espagne, -4% aux USA et -3% en Australie).

Les logements se vident de leurs occupants

Le parc de logement a augmenté trois fois plus vite (+ 76 % entre 1968 et 2013, selon l’Insee) que la croissance de la population (+ 28 %). Avec le vieillissement de la population, et le changement de structures familiales, le nombre de personnes au sein de chaque ménage a diminué. Selon une étude du Conseil général de l’environnement et du développement durable(CGEDD), chaque Français dispose aujourd’hui en moyenne de 40 m2, contre 23 m2 en 1970.

Réduction de la taille des ménages

Les ménages sont de plus en plus petits, en moyenne 2,2 personnes en 2013, contre 2,4 en 1999. Plus d’un tiers des ménages sont constitués d’une seule personne, un tiers de deux personnes et à peine un tiers de trois personnes ou plus. Le vieillissement de la population et les changements dans les modes de vie contribuent à réduire la taille des ménages.

Les ménages sont aussi plus nombreux : + 4,2 millions depuis 1999. Mobilité patrimoniale. Cette hausse est due pour moitié à la croissance de la population, et pour moitié à la réduction de la taille des ménages. Les seniors sont les personnes qui vivent souvent seules, en 2013, 21 % des hommes et 48 % des femmes de 75 ans.

En 2013, le nombre de familles monoparentales a augmenté. Ces dernières représentent désormais plus d’une famille avec enfants sur cinq.

L’influence des séparations

En moyenne ce sont près de 130 000 divorces qui sont prononcés chaque année. Il y a 1,8 mariages pour 1 divorce. 2015 compte 123 668  divorces, en baisse de plus de 8 % par rapport à 2010. Une nouvelle augmentation du nombre de divorces s’est amorcée en 2003, avec un pic en 2005 (155 300 divorces). 2005 est l’année suivant l’adoption de la loi visant à simplifier les procédures de divorce. Le phénomène est à peu près stabilisé en 2007. Par la suite, le nombre annuel de divorces diminue, de 133 900 divorces en 2010 à 123 500 en 2014.

Selon les chiffres de l’étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined), le nombre de séparations est aussi élevé dans les Bouches-du-Rhône (Marseille), dans les Alpes-Maritimes (Nice) et dans l’Hérault (Montpellier) qu’à Paris.

Phénomène nouveau, les statistiques évoquent une augmentation des séparations chez les seniors plus rapide que pour les autres tranches d’âge. D’après les chiffres de l’Ined (Institut national d’études démographiques), le taux de divorces après un mariage de plus de trente-cinq ans a été multiplié par près de deux en dix ans et par neuf en quarante ans. Ainsi, en 2014, 22 771 hommes et femmes âgés de 60 ans et plus ont divorcé en France, contre 12 958 en 2004. Alors que l’on compte près de 130 000 divorces chaque année, 15 000 seniors ont divorcé après trente-cinq ans de vie commune en 2012. Mais, si les divorces augmentent chez les seniors, les mariages aussi. D’après les chiffres de l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), les plus de 60 ans étaient 8 322 à passer devant le maire en 2004, contre 13 173 en 2014.

Vous avez un projet? Dites nous en plus.

Nos derniers biens

Villa à échanger ou acheter en Tunisie

  • 1 000 000€/HAI
  • 926
  • Pièces: 10
  • Lits: 6
  • 400
  • Maisons & Villas

GRANDE MAISON VUE SUR MER EN REMERE

  • 299 000€/HAI
  • 467
  • Pièces: 7
  • Lits: 3
  • 135
  • Maisons & Villas

Immeuble commerces et bureaux

  • 3 762 000€/HAI
  • 11863
  • Pièces: 20
  • 4222
  • Immeubles

Villa avec terrain à ARVERT

  • 224 000€/HAI
  • 1096
  • Pièces: 4
  • Lits: 2
  • 88
  • Maisons & Villas

Ombrée d’Anjou (Pouancé) – Maison individuelle T4 récente.

  • 144 500€/HAI
  • 1100
  • Lits: 3
  • 97
  • Maisons & Villas

Comparer les annonces

Comparer