Investissement locatif sans risque

Investissement locatif sans risque a pour objectif d’accroître son patrimoine et de bénéficier d’un complément de revenu. La solution du démembrement temporaire.

Bien atypiqueVendre au meilleur prixRésidence secondaire

Investissement locatif

1. Selection géographique

Il s’agit là de l’une des règles fondamentales d’un investissement locatif, l’emplacement. Celui-ci se vérifie en se basant sur les données de l’insee (augmenttion de la population, logement vacant,…) ou les données locales (classement des universités,…).

Les annonces immobilières permettent de qualifier les secteurs privilégiés des secteurs moins convoités.  

Il convient de rechercher les biens déchargés d’affects et de privilégier le rendement locatif sans pour autant délaisser l’aspect patrimonial.

En général, le conseil est de privilégier un apport minimum et un emprunt. L’effort mensuel doit rester faible. Il est également préférable de diversifier ses investissements. Ainsi, en cas d’impayé sur un bien, par exemple, les autres biens loués compenseront.

2. Sélection des locataires

Le propriétaire privilégie en général les bons dossiers. Un bon dossier est un candidat avec des revenus stables. Attention, la loi légifère les pièces constituant le dossier. Il est interdit de demander aux candidats à la location les documents suivants :

  • photographie d’identité, hormis celle de la pièce justificative d’identité ;
  • carte vitale ;
  • copie de relevé de compte bancaire ou postal ;
  • attestation de bonne tenue de compte bancaire ou postal ;
  • attestation d’absence de crédit en cours ;
  • autorisation de prélèvement automatique ;
  • jugement de divorce, à l’exception du paragraphe commençant par l’énoncé : ” Par ces motifs ” ;
  • attestation du précédent bailleur indiquant que le locataire est à jour de ses loyers et charges (voir un exemple d’attestation de bon paiement des loyers), dès lors que le locataire peut présenter ses trois dernières quittances de loyers ;
  • contrat de mariage ;
  • certificat de concubinage ;
  • chèque de réservation de logement ;
  • dossier médical personnel ;
  • extrait de casier judiciaire ;
  • remise sur un compte bloqué de biens, d’effets, de valeurs ou d’une somme d’argent correspondant à plus d’un mois de loyer en principal en l’absence du dépôt de garantie ou de la souscription de la garantie autonome prévue à l’article 2321 du code civil ;
  • production de plus de deux bilans pour les travailleurs indépendants ;
  • une copie des informations contenues dans le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers ou de l’information de la non inscription à ce fichier.

Vous avez un projet? Dites nous en plus.

Nos derniers biens

Villa à échanger ou acheter en Tunisie

  • 1 000 000€/HAI
  • 926
  • Pièces: 10
  • Lits: 6
  • 400
  • Maisons & Villas

GRANDE MAISON VUE SUR MER EN REMERE

  • 299 000€/HAI
  • 467
  • Pièces: 7
  • Lits: 3
  • 135
  • Maisons & Villas

Immeuble commerces et bureaux

  • 3 762 000€/HAI
  • 11863
  • Pièces: 20
  • 4222
  • Immeubles

Villa avec terrain à ARVERT

  • 224 000€/HAI
  • 1096
  • Pièces: 4
  • Lits: 2
  • 88
  • Maisons & Villas

Ombrée d’Anjou (Pouancé) – Maison individuelle T4 récente.

  • 144 500€/HAI
  • 1100
  • Lits: 3
  • 97
  • Maisons & Villas

Comparer les annonces

Comparer